Flash

Le Conseil constitutionnel censure la loi Avia

Le Conseil constitutionnel a invalidé la majorité des dispositions de la loi Avia, qui imposait aux plateformes de supprimer les contenus terroristes en une heure et les contenus manifestement haineux en 24 heures après signalement par les autorités publiques.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print