Flash

La bourse n’a plus la cote auprès des clubs européens

En 2003, 37 clubs européens, majoritairement anglais, étaient entrés en Bourse. Aujourd’hui, on  ne compte que 5 clubs majeurs à être côtés sur les 5 principaux marchés européens. Tributaire des résultats sportifs, la valorisation s’est révélée aléatoire quand bien même l’inflation des droits TV gonflaient les recettes. Alors que la tendance est à la décrue des droits, les marchés financiers, à de rares exceptions près, n’ont pas tenu leur promesse comme source de financement des clubs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print

Tagged , ,