Flash

Feuilletons en volume ; séries en valeur : les deux locomotives de la production française

En 2020, la barre des 1 000 heures de fiction produite dans l’année, a été franchie en France pour un coût horaire moyen de 856 K€, en hausse sur deux ans (sans atteindre les 972 K€ de 2011). Au premier regard, l’examen des statistiques du CNC sur la production de fiction apparaît doublement rassurant : sur la capacité à faire progresser le volume de fiction produit en France (pour mémoire, on était tombé en 2015 sous la barre des 750 heures), d’une part ; sur le fait d’y parvenir sans faire « flamber » les devis, de l’autre. Un examen plus minutieux permet d’affiner les enseignements.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print