Veille Juridique

Sénat : Question écrite de Michel Savin (LR) sur les dérives des campagnes publicitaires des paris sportifs

M. Michel Savin (LR) interroge Mme la ministre déléguée auprès du ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, chargée des sports sur les dérives des campagnes publicitaires des paris sportifs.

[…] Le décret en place du 4 novembre 2020 n’est pas suffisant et peu dissuasif. Bien que les opérateurs soumettent leur stratégie promotionnelle chaque année à l’ANJ qui la contrôle, la loi n’est pas toujours respectée. Dernièrement, les publicités d’un opérateur utilisant le leitmotiv « grosse côte, gros gains, gros respect » ont largement été diffusées malgré la notion illégale de « respect » suggérant la réussite sociale par le pari.

Il est de notre devoir d’apporter une réponse forte et supplémentaire face à ces dérives. La prévention des risques addictifs liés aux jeux d’argent et de hasard est nécessaire au nom de la santé publique, notamment celle des jeunes et des plus précaires, cibles privilégiées des opérateurs de jeux.

Il demande donc comment le Gouvernement entend soutenir l’Autorité national des jeux face à ces dérives et compte donner des outils afin de lutter contre ce fléau touchant de nombreux Français alors même que les évènements sportifs sur le territoire sont amenés à se développer.

L’intégralité de la question écrite est à retrouver ici.

image_pdfimage_print

Twitter NPA Conseil