Veille Juridique

Sénat : Question écrite de Frédérique Espagnac (SER) sur les conséquences des notes du nutri-score sur fromages AOP ou IGP

Mme Frédérique Espagnac (SER) attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur les conséquences des notes du nutri-score sur fromages d’appellation d’origine protégée ou d’indication géographique protégée (AOP ou IGP).

Le nutri-score est basé sur cinq lettres (A,B,C,D,E) et un code couleurs, du vert au rouge, selon la qualité nutritionnelle de l’aliment. Or il apparaîtrait que nutri-score est de D et E pour 90 % des fromages AOP, certaines AOP fromagères souffrent de cette classification en raison de leur teneur en sel ou en matière grasse alors même qu’elles obéissent à des critères de fabrication très stricts. L’AOP désigne un produit dont le mode de production et soumis à un cahier des charge a des méthodes de production strictes soumise à de nombreux contrôles et à un savoir-faire reconnu sur une aire géographique bien déterminée qui procure a la production ses produits des caractéristiques précise comme pour les fromages Ossau Iraty.

Avec la classification « nutri-score » de nombreux savoir-faire et de nombreux terroirs de notre gastronomie se retrouvent en danger, la fabrication des ces produits alimentaires font aujourd’hui parti de notre patrimoine commun au même titre que de nombreux monuments.

Elle souhaiterait connaître les moyens que le Gouvernement prévoit de mettre en œuvre afin de protéger les fromages AOP de l’obligation « nutri-score » et éviter ainsi que ces produits issus d’une fabrication extrêmement encadrée et de terroir reconnu et délimité ne soient sanctionnés.

La question écrite est à retrouver ici.

image_pdfimage_print

Twitter NPA Conseil