1

Sénat : compte rendu de l’examen du rapport d’information sur les crédits « Cinéma » du PLF 2022

Le compte rendu de l’examen du rapport d’information relatif aux crédits « Cinéma » du projet de loi de finances pour 2022, présenté par Jérémy Bacchi (Groupe communiste républicain citoyen et écologiste) le 22 novembre 2021, a été mis en ligne par le Sénat le 2 décembre 2021.

Extrait des propos introductifs de Jérémy Bacchi : 

Monsieur le président, mes chers collègues. Le secteur du cinéma a été aspiré comme le reste de la société dans une crise que les scénaristes n’avaient pas anticipé et encore moins porté à l’écran. Deux chiffres illustrent cette catastrophe qui s’est abattue sur le secteur :

– 300 jours de fermeture des salles en 2020 et 2021 ;

– 70 % de chiffre d’affaires en moins pour les exploitants en 2020.

À côté de ces données alarmantes, la diminution de « seulement » 21 % du nombre de films produits apparaitrait presque comme une bonne nouvelle.

Je souhaiterais d’ailleurs commencer par ce point positif, qui illustre précisément les raisons d’espérer pour demain : dans cette crise mondiale, les pouvoirs publics ont été au rendez-vous du cinéma et ont soutenu littéralement « à bout de bras » le secteur. C’est une grande différence dont nous pouvons être fiers par rapport à la plupart des autres pays, y compris européens, mais je pense aussi aux États-Unis où le tissu créatif et économique a été extrêmement fragilisé.

Le secteur du cinéma en France a il est vrai bénéficié plus que d’autres de sa structuration très ancienne, avec le CNC comme acteur central intournable de toutes les parties et des fédérations professionnelles puissantes en mesure de traiter directement avec les pouvoirs publics.

Le soutien de l’État n’a donc pas fait défaut. La Cour des comptes y a consacré une enquête publiée au mois de septembre qui adresse plutôt un satisfecit au ministère et au CNC dans la conduite de la crise.

Le compte rendu est à retrouver ici.