Flash

Production audiovisuelle : les plateformes, en relai – inégal – du service public

Alors que le Parlement devait débattre dès le début de l’été de la suppression de la redevance audiovisuelle, les financements apportés par les services de SVoD devraient, au global, compenser une éventuelle diminution des financements apportés par France Télévisions et Arte. La fiction devrait même bénéficier d’une augmentation des investissements qui lui sont consacrés. Les perspectives sont sensiblement moins riantes pour l’animation, le documentaire et le spectacle vivant.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print