News

Daily Insight 03/11/2022

Audiovisuel – Cinéma

Estimations CNC : la fréquentation cinéma en hausse en octobre
Selon les estimations de la direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC, la fréquentation cinématographique atteint 14,26 millions d’entrées au mois d’octobre 2022, soit quasiment le double de septembre (7,38 millions) et le plus haut niveau sur un mois depuis le début de l’année 2022. La fréquentation est ainsi à un niveau équivalent à celui enregistré en 2021 (-0,1 % par rapport à octobre 2021) mais toujours inférieur à celui d’avant crise (-24,0 % par rapport à la moyenne 2017-2019). Depuis le début de l’année, les salles totalisent 118,93 millions d’entrées, soit 30,3 % de moins que sur la même période de 2019 (-28,7 % par rapport à la moyenne 2017-2019). La part de marché des films français est estimée à 40,6 % sur les dix premiers mois de 2022 et celle des films américains à 36,8 %. Le film Novembre de Cédric Jimenez sorti le 5 octobre a dominé le box-office mensuel avec plus de 1,7 million d’entrées.
Voir sur le site du CNC et Boxoffice pro

La publicité fait trébucher Paramount au troisième trimestre
Le groupe Paramount Global (ex ViacomCBS) a publié le 2 novembre ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2022. Ils sont inférieurs aux estimations des analystes bien que le chiffre d’affaires total a augmenté de 5 % pour atteindre 6,92 milliards de dollars. En revanche, le bénéfice net est tombé à 231 millions de dollars, contre 538 millions de dollars au trimestre précédent. Un recul attribué aux investissements dans le streaming et à des marges plus faibles dans toutes les activités. Globalement, la croissance des revenus Direct-to-Consumer et cinéma a compensé un recul de la division télévision de 5 % à environ 4,9 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent, en raison de la diminution du nombre d’abonnés à la télévision payante et d’une chute de 3 % des revenus publicitaires sur les différents réseaux (1,9 Md$). Le studio Paramount Pictures a vu ses revenus augmenter de 48 % à 783 millions de dollars grâce notamment au succès de Top Gun: Maverick, sixième plus gros succès de l’histoire du box-office américain. La division Direct-to-Consumer est elle aussi en forte croissance, avec 1,22 Md$ de revenus, en hausse de 38 % sur un trimestre. Paramount + a ajouté 4,6 millions d’abonnés, portant son total à 46 millions tout en ayant laissé filer 1,9 million supplémentaires après la fermeture de Paramount + en Scandinavie au profit de SkyShowtime (coentreprise avec Comcast en Europe). Concernant Pluto TV, les indicateurs de performance sont également à la hausse avec 72 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde contre 69,6 au trimestre précédent. La division Direct-to-Consumer représente 18% des revenus globaux du groupe Paramount Global. Le PDG Bob Bakish a déclaré devant les annonceurs qu’il poursuivait deux objectifs, « produire des flux de trésorerie et des marges à partir des médias traditionnels et simultanément développer l’échelle du secteur de croissance le plus important des médias, qui est le streaming ».
Voir la présentation des résultats

Objectifs financiers confirmés pour SES, grâce aux data plus qu’à la vidéo
L’opérateur satellitaire luxembourgeois SES a annoncé jeudi 3 novembre un chiffre d’affaires de 501,1 M€ pour le troisième trimestre 2022, en repli de 2% à taux de change constants par rapport à 2021, mais à un niveau supérieur aux prévisions des analystes (493,5 M€). De même, l’EBITDA est ressorti à 284M€, battant le consensus (277 M€). Sur neuf mois, les revenus de la division SES Video (54,5% du chiffre d’affaires groupe), ont reculé de 5,6% à taux de change constants, alors que ceux de SES Networks ont progressé de 2,7%, à 636 M€. L’opérateur a confirmé ses objectifs financiers pour 2022, après des résultats du troisième trimestre. D’un point de vue global, les résultats de SES confirment le basculement progressif des opérateurs satellitaires, de la diffusion audiovisuelle au transport de données.
Consulter le communiqué de SES
Lire dans l’INSIGHT NPA : Télévision par satellite en Europe : une pénétration très variable

Streaming

30 % de croissance des revenus publicitaires de Tubi (Fox Corp.) au Q3 22
Les revenus publicitaires générés par Tubi, la plateforme d’AVoD et chaînes FAST du groupe Fox Corp. (groupe Murdoch), ont progressé de 30% de croissance au troisième trimestre 2022 (premier trimestre de l’exercice fiscal 2023), par rapport à la même période de 2021.
La plateforme, qui accuse un déficit de 50 M$ au cours du trimestre, devrait perdre environ 200 M$ sur l’ensemble de l’exercice, soit un niveau comparable à l’exercice précédent, a indiqué le directeur financier de la Fox Steve Tomsic lors d’une conférence téléphonique suivant la publication. La durée d’écoute de la plateforme a atteint 1,3 milliard d’heures au premier trimestre, en hausse de 50% sur un an.
D’après le cabinet Dataxis, Tubi comptait près de 58 millions d’utilisateurs mensuels au 2e trimestre 2022, soit 4 millions de plus qu’au premier et 8 de plus qu’en moyenne au cours de l’année 2021. Fox a acquis Tubi en avril 2020, pour 445 M$.
Lire le communiqué de Fox Corp.

Xumo devient la marque de Comcast dans le streaming
Les câblo-opérateurs américains Comcast et Charter Communications avaient annoncé au mois d’avril 2022 la création d’une joint-venture commune pour le développement d’une plateforme de streaming. Dans un communiqué de presse en date du 2 novembre, ils l’ont officiellement baptisée Xumo, faisant ainsi évoluer la marque du service d’agrégation de chaînes FAST vers un véritable écosystème. Le nouveau Xumo sera composé d’une Xumo Stream Box, nouveau nom du boitier de streaming 4K Flex, que Comcast a concédé sous licence à la coentreprise, ainsi que d’une Smart TV Xumo TV qui remplacera la XClass TV, cousine germaine de la Sky Glass britannique. Les deux appareils resteront alimentés par la plate-forme technologique de Comcast. Xumo commercialisera ses premiers appareils fin 2023, distribués dans un premier temps par Comcast, Charter et Walmart. Le service FAST sera rebaptisé Xumo Play et sera placé au cœur de l’expérience utilisateur sur les appareils Xumo. Les deux groupes indiquent que Xumo Play continuera d’être disponible en tant qu’application sur d’autres plateformes. L’objectif est d’imposer la marque Xumo comme la réponse des câblo-opérateurs dans le streaming face aux écosystèmes concurrent d’Apple, Roku, Fire TV d’Amazon, ou ceux des équipementiers Samsung et LG.
Lire le communiqué de presse

MGG (Webedia) lance une déclinaison gratuite MGG Fast en exclusivité sur Samsung TV Plus
Webedia a annoncé le 2 novembre le lancement sur Samsung TV Plus de MGG Fast, une déclinaison gratuite de sa chaîne thématique dédiée à l’e-sport MGG TV (ex ES1). Elle y sera disponible de façon exclusive pendant trois mois, la version premium restant, elle, réservée à myCanal et aux FAI.
Avec cette déclinaison conçue pour l’univers FAST, MGG empreinte la voie déjà suivie en France, par près d’une quinzaine de chaînes thématiques (BET, Bloomberg, Euronews, Fashion TV, Gong, Harmony (vs Melody), i24 News, Luxe TV, MTV, Museum TV, my Zen, OFIVE, Sport en France…).
Lire le communiqué de Webedia

Plus de 100 millions de titres désormais accessibles aux abonnés Prime via Amazon Music
Dans un communiqué publié le 1er novembre, Amazon a annoncé un élargissement de l’offre audio accessible sans surcoût aux abonnés Prime, avec l’intégration d’une large section de podcasts exclusifs et la possibilité de jouer 100 millions de titres, au lieu de 2 précédemment.
Cette annonce survient peu après que les résultats publiés pour le troisième trimestre 2023 ont confirmé le ralentissement de la croissance des revenus d’abonnement (+9 % au Q3 (9,9 Mds$), vs +11% en 1er semestre, et +10% sur 9 mois), et alors que les abonnés voient progressivement s’appliquer les hausses de prix effectuée en septembre (au renouvellement de l’abonnement, qu’il soit mensuel ou annuel).
Dans une optique de rétention de ces derniers, l’élargissement annoncé a l’avantage d’être rapide de mise en œuvre (ne nécessitant pas de délai de production) et d’un coût sensiblement inférieur à celui d’une augmentation de l’offre de vidéo.
Lire le communiqué d’Amazon

Cadre juridique

L’Arcom propose de réadapter ses règles sur le pluralisme 
L’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) a publié le 2 novembre son rapport sur les campagnes électorales 2022 : élection à la présidence de la République et élections législatives. L’Arcom est revenue sur les difficultés rencontrées par les chaînes dans le cadre des calculs des temps de parole et a avancé 11 propositions dont :

  • La dissociation, du temps de parole, qui est le temps pendant lequel un candidat ou ses soutiens s’expriment, du temps éditorial, qui représente l’ensemble des séquences consacrées à un candidat,
  • Réserver la prise en compte du temps d’antenne à la deuxième période et à la troisième période qui correspond à la campagne électorale,
  • Clarifier auprès des utilisateurs et notamment des influenceurs, les règles spécifiques applicables pendant les périodes électorales sur les plateformes,
  • Réexaminer les modalités d’application des dispositions garantissant des conditions de programmation comparables aux candidats.

Lire le rapport de l’Arcom

Protection des mineurs sur internet : le Président réunit les acteurs du secteur
Le président, Emmanuel Macron, réunira le 10 novembre les géants du numérique (Microsoft, Meta, TikTok, Amazon, Dailymotion) et plusieurs chefs d’Etats et organisations non-gouvernementales pour aborder la question de la protection des mineurs sur internet, selon une information du Figaro. « En marge de la rencontre, Emmanuel Macron annoncera jeudi après-midi le lancement d’une initiative majeure internationale, portée par la France, sur la protection de l’enfance en ligne », explique Le Figaro.
Lire Le Figaro

 

image_pdfimage_print