News

Daily Insight 10/11/2022

Streaming

Exclu NPA Netflix avec publicité : davantage d’abonnés, mais des recettes d’abonnements en – fort – risque
A la veille du lancement du forfait avec publicité de Netflix (du 27 octobre au 3 novembre), NPA Conseil et Harris Interactive ont interrogé 3 884 Français de 15 ans et plus sur leurs intentions vis-à-vis de la nouvelle formule :
– Parmi ceux qui sont déjà utilisateurs de la plateforme (près de 40 %), deux tiers entendent conserver la formule à laquelle ils sont abonnés, un sur cinq prévoit de migrer vers la nouvelle option, et près de 15 % se déclarent décidés à résilier leur abonnement.
– Parmi ceux qui n’y sont pas abonnés (un peu plus de 60 %), plus de quatre sur cinq n’entendent pas le devenir, un peu plus de 10 % prévoient de devenir clients via le forfait à 5,99€, et 7 % au travers d’une formule sans publicité.
Lire nos 4 articles sur l’offre Netflix avec publicité dans Insight NPA #1061

Salto change ses formules d’abonnement pour soutenir sa croissance

 Le service de vidéo à la demande par abonnement français révise complètement sa politique tarifaire à compter du 10 novembre en ne proposant plus que deux offres, une mensuelle à 7,99€ sans engagement et une annuelle à 69,90€ (soit 5,82€ par mois) avec dans les deux cas un premier mois gratuit. Depuis presque deux ans et jusqu’à aujourd’hui, trois formules mensuelles coexistaient, solo à 6,99€/mois avec un seul écran en simultané, duo pour deux écrans à 9,99€/mois et tribu pour quatre écrans à 12,99€/mois. La nouvelle offre coûte donc un euro de plus que l’ancienne offre solo mais permet d’utiliser le service sur trois écrans en même temps, ce qui correspond mieux aux usages. La nouvelle politique tarifaire est donc plus claire et plus avantageuse et devrait permettre de soutenir la croissance du service qui selon Le Figaro s’approche du million d’abonnés avec 800 000 utilisateurs payants et 100 000 supplémentaires dans un plan gratuit. Les chiffres sont conformes aux données du dernier Baromètre OTT NPA Conseil – Harris Interactive, qui constate au troisième trimestre 2022 une nette progression avec un taux de pénétration de 2,7 % dans les foyers français, un plus haut historique pour le service depuis son lancement. En revanche, l’incertitude reste totale sur l’avenir de Salto après l’échec de la fusion entre TF1 et M6, co-actionnaires aux côtés de France Télévisions. Selon La Lettre A, le nouveau patron de TF1 Rodolphe Belmer souhaiterait se désengager du service pour concentrer les forces de son groupe sur une plateforme de streaming unique.

 Voir les nouvelles offres de Salto

Les services européens Viaplay et NOW signent d’importants accords de distribution
La même semaine, le scandinave Viaplay (Viaplay Group) et britannique NOX (Sky – Comcast) ont annoncé des accords de distribution et de référencement majeurs qui devraient les aider à maintenir leurs positions en Europe. Il s’agit pour Viaplay d’un accord multi-territorial (l’ensemble des marchés européens sur lesquels il est présent ainsi que les Etats-Unis où il sera lancé en 2023) et sur plusieurs années avec le constructeur Hisense. Celui-ci permettra au service de streaming d’être préinstallé sur la plateforme VIDAA qui propulsent les Smart TV de la marque chinoise qui dispute à LG la deuxième place derrière Samsung. Viaplay bénéficiera également d’un référencement « privilégié » sur les interfaces et d’un bouton dédié sur les télécommandes en Scandinavie uniquement. Concernant NOW, le service de streaming de Sky, l’accord a été passé avec Google pour un référencement sur le Google Play Store qui lui permettra d’être disponible sur tous les terminaux Google TV dont le Chromecast et huit constructeurs de téléviseurs au Royaume-Uni qui utilisent Android TV OS pour leurs Smart TV (Sharp, Phillips, Panasonic, Bush, Hitachi, Toshiba et JVC notamment). NOW est déjà distribué dans les environnements Sony, Apple TV, Roku, Amazon, Samsung, PlayStation et Xbox.
Lire le communiqué de presse de Sky  

Audiovisuel

Banijay prend la majorité de MoviePlus Productions en Israël
Banijay détient désormais 51% des parts de la société de production MoviePlus Productions. La structure indépendante, dirigée par David Mandil, a notamment produit les séries Our Boys (HBO) et Miguel (diffusée sur Canal+), et des longs métrages comme Une histoire d’amour et de ténèbres de Natalie Portman, Footnote et Beaufort, de Joseph Cedar. MoviePlus Productions conserve son indépendance et sa direction aux côtés d’ Endemol Shine Israel, autre filiale de Banijay en Israël précise le communiqué du groupe.
Lire le communiqué de Banijay
Voir la carte NPA des implantations de Banijay dans le monde en octobre 2022

LCP et Public Sénat en discussion avec France TV pour lancer la publicité en 2023
Selon La Lettre A, les deux chaînes parlementaires LCP et Public Sénat, qui se partagent le canal 13 de la TNT,  préparent l’ouverture de leur antenne à des publicités « d’intérêt général » en 2023. Les deux médias qui se partagent le canal 13 entendent s’appuyer sur la régie publicitaire de France Télévisions. « Les deux médias, qui comptaient initialement diffuser leurs premières pages de pub en juin, avaient lancé un appel d’offres conjoint pour être épaulées par une régie publicitaire. Le marché public a toutefois été jugé infructueux en mai. Les deux chaînes se sont alors discrètement tournées vers France TV Publicité. Les négociations entrent dans la dernière ligne droite, assure La Lettre A Si elles aboutissent, les deux chaînes parlementaires pourront diffuser « des campagnes d’intérêt général » », selon les mêmes conditions que celles en vigueur dans l’audiovisuel public.
Lire La Lettre A

Le Figaro et le Parisien lancent un nouveau magazine TV

Le groupe Figaro lancera en janvier un nouvel hebdomadaire télé, indique le quotidien dans ses colonnes. Diffusé au sein de l’offre week-end du Figaro (Le Figaro, Le Figaro Magazine, Madame Figaro), le vendredi et le samedi, ce magazine sera également distribué avec Le Parisien dans son édition du vendredi, sous le titre Le Parisien TV Magazine. Le Figaro TV Magazine comptera de 60 à 64 pages, dont deux ou trois pages consacrées aux contenus disponibles sur les grandes plateformes, comme Netflix ou Disney+. Media Figaro, la régie publicitaire du groupe Figaro, sera en charge de la commercialisation au niveau national. Les Échos-Le Parisien Médias, régie du Groupe Les Échos-Le Parisien, assurera quant à lui la commercialisation de son édition sur la zone Île-de-France et Oise. Rappelons que les principaux groupes de presse quotidienne régionale pour lesquels le groupe Figaro assurait l’hebdo TV de fin de semaine ont dénoncé le contrat pour créer leur propre supplément TV Diverto, attendu le 6 janvier.

Lire Le Figaro

Cadre institutionnel

Le CNC et la SACD signent un accord sur les droits d’auteurs

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) ont annoncé dans un communiqué de presse avoir trouvé un accord pour « favoriser et faciliter le contrôle par l’établissement public du respect du droit moral et patrimonial des auteurs dans les contrats de production audiovisuelle qu’ils concluent avec les producteurs ». L’accord permet au CNC d’avoir accès aux contrats de la SACD afin de préserver les droits d’auteurs. Ce nouvel accord qui « complète utilement les dispositions législatives adoptées lors de la transposition de la directive SMA » favorise et facilite le contrôle par le CNC du respect des droits d’auteurs dans les contrats de production audiovisuelle.

Lire le communiqué de presse

Télécommunications

L’opérateur danois Nuuday perd 13 000 abonnés TV au T3
Nuuday (TDC Group) qui domine le marché des télécommunications au Danemark avec sa marque commercial YouSee a présenté le 9 novembre ses résultats financiers pour le troisième trimestre. Les revenus des services sont stables (+0,4 %) et l’EBITDA progresse pour le 3ème trimestre consécutif, mais recule de 12,1% par rapport à la même période de l’année précédente. La marge brute est en recul en raison de la hausse des prix de l’énergie, de l’augmentation des coûts des droits de contenu et de la poursuite de la migration du xDSL vers le haut débit. Le nombre d’abonnés au très haut débit (fibre à terminaison coaxiale) progresse de 3 % mais les chiffres sont très mauvais sur la téléphonie fixe (-17 000 abonnés) et sur la télévision avec une perte nette de 13 000 abonnés. Nuuday avait pourtant lancé au cours du troisième trimestre un nouveau produit sensé relancer la dynamique, YouSee Play, une offre de streaming en OTT à un prix attractif permettant aux abonnés de personnaliser chaque mois leur offre de TV payante et de SVoD grâce à un système de points.
Lire notre analyse du marché de la TV payante en Scandinavie

image_pdfimage_print