Flash

Le streaming dépasse le téléchargement unitaire chez Warner Music

Warner Music, qui fait partie des 3 majors de l’industrie musicale avec Sony et Universal, vient de publier ses derniers résultats trimestriels et pour la première fois, les revenus liés au streaming ont dépassé ceux du téléchargement unitaire payant.

Une première pour une Major de l’industrie musicale

La bascule a donc eu lieu lors du deuxième trimestre de l’exercice fiscal de Warner Music Group[1] (janvier-mars 2015) qui a réalisé sur cette période un chiffre d’affaires de 297 millions de dollars dans la musique numérique (43,9% du CA global). Les revenus liés au streaming ont augmenté de 33% (Spotify, Deezer, YouTube, etc.) tandis que le téléchargement unitaire a augmenté de 7% seulement. L’industrie musicale entre véritablement dans une nouvelle ère : celle du streaming. Plus fort que le CD pour la première fois aux États-Unis en 2014, le streaming  représente maintenant pour la première fois une part plus importante que l’achat unitaire et l’enjeu pour les majors sera désormais de mieux monétiser la musique dématérialisée qui représente l’avenir de l’industrie.

Alors que l’arrivée d’Apple est attendue pour l’été prochain (le service devrait être présenté le 8 juin lors du WWDC 2015), la firme de Cupertino qui a longtemps misé sur un modèle économique basé sur le spotify_toutubetéléchargement avec son célèbre service iTunes a laissé d’autres acteurs émerger sur le secteur du streaming et sait aujourd’hui qu’il sera difficile de s’imposer sur ce marché déjà concurrentiel avec les ténors du streaming que sont Spotify (60 millions d’abonnés, dont 15 millions ayant souscrit à une offre payante à 9,99€ par mois pour un accès illimité au service et sans publicité) ou encore Deezer. C’est pourquoi la firme de Cupertino semble préparer le terrain en mettant les bouchées doubles pour lancer son service Beats Music (qui pourrait s’appeler Apple Music) dans les meilleures conditions en essayant de modifier les règles du jeu. En effet, Apple négocierait avec plusieurs labels de musique pour obtenir des exclusivités et proposer de l’écoute gratuite en guise d’essai du service (période limitée). Selon les informations divulguées par le Financial Times[2], l’entreprise dirigée par Tim Cook essaierait de faire pression sur les maisons de disques pour qu’elles ne renouvellent pas les licences accordées aux services proposant un accès gratuit à leur catalogue. Cependant Warner Music n’aurait pas encore donné son accord pour l’intégration de son catalogue dans la prochaine version de Beats Music. On sait également qu’Apple aurait revu son service qui serait intégré dans iOS et iTunes en le complétant également avec le service Radio d’Apple. L’application sera multiplateforme et donc compatible avec Android. Par ailleurs, il est intéressant de souligner que Warner a récemment signé des accords de licence d’exploitation avec plusieurs services comme Snapchat (messagerie instantanée éphémère) ou des challengers de YouTube comme Vessel.

Vers une extinction du modèle Freemium ?

Poussées à s’adapter à la popularité croissante des services d’écoute de musique en streaming, les maisons de disques aimeraient elles aussi tirer davantage profit de ces services en imposant notamment plus de restrictions aux modèles gratuits pour accélérer la conversion des utilisateurs vers des modèles payants. Cet affrontement entre les deux parties n’est pas nouveau mais prend une toute autre dimension avec l’arrivée d’Apple.

Ainsi, Universal Music utiliserait la renégociation des contrats de licence pour faire pression sur le service de streaming Suédois pour qu’il impose plus de restrictions à son modèle gratuit[3]. Spotify, Soundcloud ou encore Deezer ont-ils à craindre l’arrivée d’Apple et de son service Beats sur le marché ? Une chose est sûre, la firme de Cupertino prépare sérieusement son arrivée sur le marché et souhaiterait mettre fin à un modèle économique pourtant plébiscité par les utilisateurs comme par les services (Spotify défend son modèle[4]). Si un accord était noué entre Apple et les majors (à noter qu’Universal détient 5% des parts de Spotify), fausserait-il les règles de libre concurrence ? Et les services de streaming pourraient-ils survivre en cas de résistance ?

YouTube pourrait lui aussi faire les frais de l’arrivée imminente d’Apple dans l’écosystème car si la plate-forme diffuse de la vidéo, elle est aussi utilisée pour écouter de la musique, gratuitement (service Music Key payant mais encore en beta-test). Apple aurait proposé à Universal de lui payer la licence musicale versée par YouTube si le label arrêtait d’autoriser la diffusion de ses chansons sur YouTube affirme The Verge[5]. Par ailleurs, selon le New York Post[6], l’Union Européenne souhaite également savoir si la marque à la pomme s’est arrangée avec les maisons de disque pour éradiquer les offres freemium des services de musique en ligne. Si ce modèle est encore en vigueur, ses jours sont peut-être comptés, du moins, le freemium tel qu’on le connait aujourd’hui car les services pourraient à terme céder aux majors et instaurer une période d’essai gratuite pour inciter les utilisateurs à basculer vers le modèle payant. Mais l’heure est à la diversification pour les grands services de streaming : alors que Deezer enrichit son service de podcast,  Spotify multiplie pour sa part les annonces et devrait présenter ce mercredi son service « Now » qui proposera un ensemble de fonctionnalités interactives permettant de personnaliser l’écoute.

[1] http://finance.yahoo.com/news/warner-music-group-corp-reports-200000893.html

[2] http://www.ft.com/intl/cms/s/0/5645cf6c-ce73-11e4-900c-00144feab7de.html#axzz3aV51Xdxz

[3] Des rumeurs évoquaient une restriction à 3 mois d’écoute gratuite pour Spotify

[4] http://www.01net.com/editorial/631778/spotify-defend-son-modele-face-a-la-polemique-lancee-par-taylor-swift/

[5] http://www.theverge.com/2015/5/4/8540935/apple-labels-spotify-streaming

[6] http://nypost.com/2015/04/01/competition-commission-probing-music-streaming-services/

Pour aller plus loin

Warner Music Says Streaming Revenue Has Passed Downloads, and It Wants More

Pour Warner Music, le « streaming » rapporte plus que le téléchargement

image_pdfimage_print

Evénement à venir

avril

mai 2020

juin
LUN.
MAR.
MER.
JEU.
VEN.
SAM.
DIM.
27
28
29
30
1
2
3
Événements pour mai

1st

Aucun événement
Événements pour mai

2nd

Aucun événement
Événements pour mai

3rd

Aucun événement
4
5
6
7
8
9
10
Événements pour mai

4th

Aucun événement
Événements pour mai

5th

Événements pour mai

6th

Aucun événement
Événements pour mai

7th

Événements pour mai

8th

Événements pour mai

9th

Aucun événement
Événements pour mai

10th

Aucun événement
11
12
13
14
15
16
17
Événements pour mai

11th

Aucun événement
Événements pour mai

12th

Aucun événement
Événements pour mai

13th

Aucun événement
Événements pour mai

14th

Événements pour mai

15th

Aucun événement
Événements pour mai

16th

Aucun événement
Événements pour mai

17th

Aucun événement
18
19
20
21
22
23
24
Événements pour mai

18th

Événements pour mai

19th

Aucun événement
Événements pour mai

20th

Événements pour mai

21st

Aucun événement
Événements pour mai

22nd

Aucun événement
Événements pour mai

23rd

Aucun événement
Événements pour mai

24th

Aucun événement
25
26
27
28
29
30
31
Événements pour mai

25th

Aucun événement
Événements pour mai

26th

Aucun événement
Événements pour mai

27th

Événements pour mai

28th

Aucun événement
Événements pour mai

29th

Aucun événement
Événements pour mai

30th

Aucun événement
Événements pour mai

31st

Aucun événement
1
2
3
4
5
6
7

Twitter NPA Conseil