Flash

Présidentielles 2017 : les dispositifs mis en place par Facebook et Twitter

Facebook et Twitter veulent jouer un rôle médiatique dans les élections qui attendent la France ces prochains mois. Des initiatives se mettent déjà en place de part et d’autre à l’occasion des primaires de la droite et du centre. Néanmoins, les positionnements des deux réseaux sont diamétralement opposés. D’un côté Facebook joue la carte des partenariats avec les médias, tandis que Twitter développe un dispositif dédié pour l’occasion.

Facebook, une plateforme d’outils au service des médias

A l’occasion du premier débat des primaires de la droite et du centre, Facebook et le groupe TF1 ont annoncé un partenariat pour un traitement social de l’évènement. Pour l’occasion, un dispositif spécifique complet a été mis en place :
– L’utilisation des formats stars du réseau : photo 360° et visite en Live du plateau la veille du débat.
– Une retransmission en direct du débat sur le compte Facebook LCI.
– Des questions issues de Facebook posées aux candidats en direct lors du débat.
– Des vidéos Live exclusives pré-et post-débat (interviews des soutiens des candidats, réactions des candidats à chaud après leurs interventions)
– Un grand écran tactile mis en place sur le plateau présentait aux candidats les sujets liés aux élections abordés sur le réseau depuis plus de 3 mois.

Ce dispositif s’inspire grandement de celui développé aux Etats-Unis en partenariat avec ABC News pour diffuser en direct les trois débats de la présidentielle américaine. Les résultats sont positifs d’après le groupe TF1 puisque ce n’est pas moins de 2,5 millions de personnes qui ont été touchées sur Facebook lors de cet événement.

Avec ce dispositif Facebook présentent l’ensemble de ses fonctionnalités tout en affirmant un peu plus son implication dans une thématique « News ». Pour Edouard Braud, directeur des partenariats Médias chez Facebook France « l’ambition du réseau est avant tout d’être une plateforme d’outils à destination des médias pour les aider à mieux rencontrer leurs publics ».

flash lci
Twitter mise sur le débat citoyen au sein de sa plateforme

La semaine dernière Twitter France a également annoncé le déploiement d’un dispositif consacré aux élections présidentielles 2017. Ce dispositif s’articule autour de trois piliers :
– Un partenariat noué avec l’école de journalisme de Science Po pour animer un compte @sciencepo autour des thématiques liées à l’élection présidentielle.
– Un site « Au cœur des débats », en partenariat avec l’agence Hobbynote, qui présente des données en temps réel : du nombre de tweets générés par minute pendant le débat au nombre de mentions sur les candidats, le tout sous forme d’infographies ou de nuages de mots clés.

flash twitter

– La création d’un compte @TwitterPolFR présentant, pour l’instant, les résultats d’une étude Harris Interactive sur « Twitter et la politique » mais aussi réutilisant des contenus publiés sur @sciencepo.

Ainsi, pour Damien Niel, directeur général de Twitter France, « Twitter sera avant tout le carrefour de l’information et du débat citoyen lors de la présidentielle française. »

Une ligne directrice très différente de ce que l’on observe aux Etats-Unis, où le réseau est partenaire officiel des débats de la présidentielle américaine et retransmet les émissions en streaming au même titre qu’une chaîne de télévision classique. A l’heure actuelle, le réseau n’a annoncé aucun partenariat avec un média français ni donné d’informations sur des dispositifs Live qui pourraient être déployés pendant la campagne.

Etat de la présence des candidats des primaires de la droite et du centre sur les 4 principaux réseaux sociaux

flash Tab 1

Avec plus de 2,4M de fans au global, Nicolas Sarkozy cumule la plus forte communauté sur les réseaux sociaux. Il est suivi par NKM (717k) et Alain Juppé (577k).
– Nicolas Sarkozy truste les premières places sur chaque réseau. De son côté, NKM bénéficie d’une très forte communauté sur Twitter (622k followers). Elle est suivie par Alain Juppé (411k fans) et François Fillon (314k fans).
– Sur Facebook, Alain Juppé et François Fillon sont au coude à coude pour occuper la seconde place avec respectivement 152k et 150k fans.
– Sur Instagram, Alain Juppé (12k abonnés) 2ème en termes de taille de communauté est largement distancé par Nicolas Sarkozy.
– Sur YouTube, les candidats peinent à fédérer de larges communautés. Seul Nicolas Sarkozy dépasse les 1 000 abonnés sur sa chaîne.
– On peut également noter que seulement deux candidats sont aujourd’hui présents sur Snapchat, réseau préféré des plus jeunes, à savoir Bruno Le Maire et Nicolas Sarkozy.

Evolution des communautés d’octobre 2015 à octobre 2016

Flash Tab 2

C’est NKM qui enregistre la plus forte hausse de sa communauté sur la période observée. En effet avec une augmentation de plus de 700%, elle devance largement les autres candidats. Bruno Le Maire se place second avec une évolution de 82% de sa communauté globale et Alain Juppé troisième avec une évolution de 65%.

image_pdfimage_print