Flash

Instagram accélère sur le e-Commerce

La semaine dernière Instagram a communiqué sur deux nouvelles fonctionnalités qui pourraient, à terme, donner une nouvelle dimension au réseau. Avec le déploiement de son service « Shopping » et la possibilité de prendre rendez-vous avec une marque ou un prestataire de service, Instagram surfe sur l’explosion du e-Commerce pour s’assurer une croissance constante de ses revenus publicitaires.

De nouvelles fonctionnalités au service du Business

Instagram fait un pas supplémentaire vers le e-Commerce en offrant aux annonceurs de nouvelles fonctionnalités pour booster leur business. Cela commence tout d’abord par l’extension de son service « Shopping » qui était jusqu’à présent en phase de test auprès d’une vingtaine d’annonceurs américains (Levi’s, Macy’s entre autres). Ce service est désormais étendu à plus de 1 000 marques, principalement dans les secteurs de la mode, de la beauté et de la bijouterie. Il permet aux annonceurs d’identifier leurs produits directement sur les photos qu’ils publient sur le réseau. L’internaute sera par la suite redirigé vers une page d’achat. Ce n’est pas la première fois qu’Instagram expérimente des fonctionnalités liées à l’e-Commerce. Depuis 2015, un bouton « acheter maintenant » est notamment présent sous certains visuels (posts sponsorisés). Le réseau avait également laissé se développer des solutions e-Commerce proposées par des acteurs externes (Like2buy de Curalate par exemple) . L’apparition de cette nouvelle fonctionnalité montre bien que le réseau souhaite prendre la main sur cette dimension e-Commerce. Au dire d’Instagram cette fonctionnalité se veut plus immersive et a pour ambition d’augmenter le taux de conversion des annonceurs en proposant une expérience d’achat simplifiée, notamment sur mobile. Le réseau précise qu’il ne prélèvera pas de commission sur les ventes générées via le réseau. Son objectif ultime est d’inciter les marques à dépenser davantage en publicité, en leur promettant des retours sur investissement plus élevés (parcours d’achat simplifié et vecteur de trafic sur les sites marchands).

La deuxième annonce marquante du réseau concerne la possibilité dans un futur proche de réserver un service directement depuis le profil d’une entreprise. Une annonce relayée par le magazine Bloomberg suite à un échange avec James Quarles, Vice-président de la section Business du réseau social. Les entreprises pourront ainsi indiquer directement sur le réseau le prix de leurs prestations et les utilisateurs pourront laisser des commentaires sur l’application. La gestion de prise de rendez-vous se fera directement depuis l’application. Dès lors, cette nouvelle fonctionnalité positionnerait Instagram en concurrence directe avec des services tels qu’OpenTable ou Yelp. Ce nouveau service devrait être plus largement détaillé lors de la prochaine conférence annuelle de Facebook en avril prochain.

Le Social Commerce, au cœur de la réflexion des réseaux

Si l’ensemble des réseaux sociaux tentent d’initier depuis quelques années des logiques e-Commerce sur leurs plateformes, on note une accélération ces derniers mois. Une évolution qui trouve ses origines dans des constats divers. Tout d’abord, le risque de voir le marché de la publicité sur les réseaux sociaux arriver à saturation. Les réseaux sociaux vont devoir se tourner vers les transactions commerciales pour monétiser leurs audiences. Les sources de revenus issues de l’e-Commerce sont une piste plus que crédible. Un phénomène qui touche donc directement Instagram et qui explique en partie cette évolution dans la politique du réseau d’initier petit à petit des logiques e-Commerce sur sa plateforme. La deuxième explication vient de la forte croissance du marché du e-Commerce, et plus particulièrement du m-Commerce. Il représente aujourd’hui 34% de toutes les transactions e-Commerce dans le monde, avec une prévision de croissance +31% pour 2017. Il devrait également croître 200% plus rapidement que le e-Commerce en 2017. Dans ce contexte de forte croissance, la politique du réseau de proposer aux marques ses propres solutions e-Commerce prend tout son sens, surtout lorsque l’on sait qu’il est principalement consommé sur mobile.

Facebook lance « Collection », un nouveau format 100% mobile

Avec ce nouveau format publicitaire, Facebook propose aux annonceurs de combiner à la fois des photos et des vidéos. Dans la pratique, les annonceurs pourront mettre en avant dans leurs publicités une vidéo ou image et l’accompagner de visuels secondaires, tous visibles par le mobinaute. En cliquant sur le produit désiré, l’internaute sera dirigé sur une collection pouvant contenir jusqu’à 50 produits. Le mobinaute sera par la suite renvoyé directement vers un site marchand ou une application dédiée. Parallèlement le réseau social annonce de meilleurs insights sur le trafic sortant avec la volonté affirmée de fournir aux annonceurs des outils de mesure de la performance des différents produits publicitaires proposés, dont « Collection ».

image_pdfimage_print