Flash

Impact environnemental : la 5G, bouc émissaire du numérique sur les émissions de gaz à effet de serre 

Si le gouvernement n’a pas accepté la demande, faite par une soixantaine d’élus le 12 septembre dernier, d’un moratoire axé sur les conséquences écologiques et énergétiques qu’aurait le déploiement de la 5G dans l’hexagone avant la fin de l’année, la transition écologique-numérique de cette nouvelle technologie assurée par l’exécutif reste toujours sujet à controverses.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print