Veille Juridique

Haut conseil pour le climat : avis sur le PJL climat et résilience

De nombreuses mesures portent sur des périmètres d’application  restreints  couvrant  une  part  insuffisante des activités émettrices de gaz à effet de serre en France. Par exemple, l’article 4 visant à réguler la publicité ne porte que sur les énergies fossiles (la publicité sur les énergies fossiles ne représentait que 0,7 Md d’euros sur un marché de 15 Md d’euros en 2019) et non plus  largement  sur  un  ensemble  de  biens  et  services  manifestement  incompatibles  avec  la  transition,  tels  que les véhicules lourds et peu aérodynamiques (SUV, etc.) ou certains produits alimentaires.

L’avis est disponible ici.

image_pdfimage_print

Twitter NPA Conseil