Veille Juridique

Observatoire ANFR : au 1er mars, plus de 55600 sites 4G et 21700 sites 5G autorisés en France par l’ANFR

Au 1er mars, 21 714 sites 5G ont été autorisés par l’ANFR, dont 10 693 sont déclarés techniquement opérationnels1 par les opérateurs de téléphonie mobile. La quasi-totalité de ces implantations 5G ont été autorisées sur des sites existants, déjà utilisés par les technologies 2G, 3G ou 4G.  Seuls 2 sites n’hébergent que de la 5G.

Sur le mois de février, les sites 5G autorisés ont donc augmenté de 8,9 %.

Selon les déclarations des opérateurs, 49,2 % des sites autorisés sont techniquement opérationnels.

En France, trois bandes de fréquences permettent actuellement de fournir un service 5G :

  • 15 734 sites 5G sont autorisés dans la bande 700 MHz (Free Mobile), dont 7 054 sont déclarés techniquement opérationnels ;
  • 6 090 sites 5G sont autorisés dans la bande 2 100 MHz (Bouygues Telecom, Orange et SFR), dont       3 261 sont déclarés techniquement opérationnels ;
  • 5 631 sites 5G sont autorisés dans la nouvelle bande 3,5 GHz (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR), dont 1 995 sont déclarés techniquement opérationnels.

Plus d’informations disponibles ici.

image_pdfimage_print

Twitter NPA Conseil