News

Daily Insight 29/09/2022

Audiovisuel – Cinéma

Conflit avec Canal+ : les téléchargements de l’application myTF1 en hausse de 65 % en septembre 2022
Vendredi 30 septembre, la coupure des chaînes TNT de TF1 (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI) par Canal+ entrera dans sa cinquième semaine. Les encouragements prodigués au public par TF1 de rechercher des modes de réception alternatifs semblent notamment avoir été entendus par les utilisateurs de smartphones et tablettes : entre le 3 et le 27 septembre, le nombre de téléchargements de l’appli myTF1 a augmenté de 65 % par rapport à la même période de 2021 (OS iOS et Android confondus), d’après les données de data.ai (App Annie) consultées par NPA Conseil. Il faudra davantage de temps pour savoir si les ventes d’adaptateurs TNT ou d’installation de paraboles orientées vers Fransat ont été impactées de la même manière.
S’agissant de l’audience des chaînes, l’écart relevé par Médiamétrie se réduit de semaine en semaine pour se rapprocher des niveaux de 2021. Il est tombé à 104 000 téléspectateurs sur la moyenne de la journée, en semaine 4.
Voir l’analyse des audiences de TF1 depuis la coupure  dans Insight NPA

Media For Europe : résultat semestriel en baisse de 63 % pour l’un des candidats à la reprise de M6
MediaForEurope (MFE, ex-Mediaset), le groupe contrôlé par la famille Berlusconi, a enregistré une baisse de 62,6 % de son résultat net au 1er semestre (84,6 millions d’euros au lieu de 226,7M€). Son chiffre d’affaires est resté stable, lui (1,388 Md€ vs 1,387 Md€). C’est en Italie, pays d’origine du groupe, que sa rentabilité s’est le plus dégradée (EBIT à 17,1 M€, au lieu de 94,6 M€). Le chiffre d’affaires publicitaire, qui représente l’essentiel des revenus du groupe, est resté quasi-stable en Italie (-0,6 %, à 832,7 M€ bruts), résistant sensiblement mieux que l’ensemble du marché de la publicité TV (-7,4 % d’après Nielsen). En Espagne, les recettes se sont élevées à 385,8M€, contre 406,1M€ 2021, soit une baisse de 5 % équivalente avec celle du marché dans son ensemble (-5 % d’après Info Adex ; lire Royaume Uni, Allemagne, Italie, Espagne : évolutions publicitaires contrastées).
MFE ajoute, comme explication à la chute de sa rentabilité, que son résultat net du premier semestre 2021 avait été marqué par deux éléments exceptionnels ; la plus-value générée par la cession à Phoenix de sa filiale TowerTel et le versement de dividendes provenant de sa participation dans ProSiebenSat.1 (il en est le premier actionnaire, avec environ 25 % des droits de vote). A la suite de ces résultats, le titre MFE a perdu 3,56 %, à 0,434€. Après une chute de 65 % depuis le début de l’année, la valorisation du groupe est descendue à 513 M€.
MFE est contrôlée par la holding de la famille Berlusconi, à hauteur de 49,33  % du capital et 50,9 % des droits de vote.
Les résultats de Media for Europe

M6 : partie jouée pour Stéphane Courbit ?
Le marché parie-t-il sur une victoire de Stéphane Courbit et de ses associés Rodolphe Saadé et Marc Ladreit de Lacharrière dans le processus (ré)engagé par Bertelsmann pour vendre sa participation dans M6 ? L’action de FL Entertainment, le SPAC au sein duquel sont notamment logées Betclic et Banijay, a en tout cas enregistré un gain de 5,5 % entre le 23 septembre (date de la remise en vente) et le 28 septembre, portant sa valorisation à 4,342 Mds€. Au cours de la même période, l’indice d’Euronext Amsterdam, où est coté FL Entertainment n’a progressé que de 2,3 %.

Pierre Branco présente l’équipe de direction de Warner Bros. Discovery pour la France
Pierre Branco, directeur général de Warner Bros. Discovery, pour la France, le Bénélux, et l’Afrique francophone a annoncé le 28 septembre sa nouvelle équipe de direction, avec effet immédiat. Caroline Lang qui était chez Warner depuis 25 ans, dernièrement au poste de Senior Vice President and Managing Director, TV Distribution, France and French-Speaking Territories, ne fait pas partie de la nouvelle équipe. Celle-ci est  est composée de Romain Carbonne ( Insights et Research), Guillaume Coffin (distribution des chaines et services, publicité et ventes de programmes), Yves Elalouf (distribution Home Entertainment -vidéo, jeux-vidéo et digital- , produits dérivés), Tatiana Lagewaard  ( contenus et programmation pour les marques ciné/séries et documentaires/lifestyle pour la région, y compris les productions locales hors fiction pour discovery+ et les chaines Discovery). Stéphane Queneudec conserve la direction de l’activité de Production Locale de Cinéma français sous la direction de Pierre Branco. Gregory Schuber dirige le Marketing et la Communication pour la région. Olivier Snanoudj conserve ses fonctions à la direction de la Distribution Cinéma France & Benelux.
Lire Le film français

Lionsgate va scinder ses activités studios et sa chaîne Starz
Lionsgate avait déclaré au mois de mai 2022 chercher à céder une partie du capital de sa division de télévision par le câble et de streaming, Starz avant la fin de l’été.  Le groupe était en pourparlers avec plusieurs acheteurs potentiels, dont Canal+, pour vendre une participation de 20 % dans Starz. Le groupe change aujourd’hui de stratégie. Elle a en effet déclaré le 28 septembre qu’elle se concentrait désormais sur le démantèlement de son activité de studio, tout en continuant d’explorer des options alternatives pour Starz, acheté pour 4,4 milliards de dollars en 2016. Concrètement, Lionsgate a communiqué à la SEC, organisme fédéral de réglementation et de contrôle des marchés financiers, son intention de séparer ses deux activités pour chercher de nouveaux investisseurs. À plus long terme, Lionsgate souhaite vendre à la fois le studio et Starz. Etrangement, malgré la scission, le groupe renomme dans la foulée le service de streaming Strazplay en Lionsgate+ afin de maintenir un lien entre les deux entreprises. Le changement de marque intervient dès le 29 septembre dans 35 pays d’Europe, d’Amérique latine et d’Asie-Pacifique, dont le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Australie et le Japon, mais pas aux Etats-Unis et au Canada, ni au Moyen-Orient. Starz est présent dans le streaming dans 63 pays et a terminé le dernier trimestre avec 26,3 millions d’abonnés dans le monde. Comme la plupart des valeurs de l’entertainment, Lionsgate a connu depuis le début de l’année un parcours boursier difficile (-47%), et la société vaut moins aujourd’hui de 1,3 Md€. En scindant ses activités, le groupe peut espérer réduire la décote de holding dont il- souffre, et- valoriser chaque branche à un meilleur niveau que celui du groupe aujourd’hui.
Lire le communiqué de presse

L’Arcom demande aux chaînes de poursuivre leurs efforts sur l’heure de début des primes
Dans un communiqué, l’Arcom rappelle qu’elle est souvent sollicitée par les téléspectateurs concernant l’heure tardive du début des primes. L’Autorité rappelle que « les chaînes sont tenues de respecter les horaires annoncés dans la presse et sur internet. De ce point de vue, les résultats de l’observation réalisée par l’Arcom sur le premier semestre de l’année 2022 sont en amélioration par rapport à 2021 ». En moyenne, le retard de début des primes est à +2 mn49, mais les différences sont importantes selon les chaînes. Par exemple, France 3 avait 5 mn de retard en moyenne en septembre 2021, contre 9 secondes au premier semestre 2022, ce qui montre une nette amélioration. TF1 avait 7mn de retard en 2021, contre 3 mn50 au S1 2022, des progrès sont encore à faire. En revanche, Les chaînes RMC Story et C8 ont vu leur retard augmenter entre 2021 et 2022 malgré les préconisations de l’Arcom. Ainsi, C8 est passé de 3mn51 de retard en septembre 2021 à 5mnn 51 de retard au S1 2022. « L’Arcom se rapprochera des éditeurs pour évoquer ce sujet avec eux », précise le communiqué.
Lire le communiqué de l’Arcom

Retour de la Star Ac sur TF1 le 15 octobre
Dans un communiqué du 28 septembre, Banijay confirme le retour du concours Star Academy sur TF1 après 9 ans d’absence. La chaine l’avait annoncé sur Twitter la veille avec un lancement le samedi 15 octobre à 21h puis une quotidienne du lundi au samedi à 17h30. Il sera produit par Endemol France (Banijay) sous son label DMLD TV et animé par Nikos Aliagas. « Créé à l’origine par Endemol France, Star Academy at été vendu dans 19 territoires, dont l’Italie et le Moyen-Orient, où 11 saisons ont été diffusées », rappelle le communiqué de Banijay qui ajoute :« Il a récemment fait un retour au Canada français […]. L’année dernière a marqué le 20e anniversaire de l’émission en France, avec des épisodes spéciaux attirant une audience de plus de quatre millions de personnes sur TF1
Voir le communiqué de Banijay

Cadre juridique

Assemblée nationale : nomination des membres de la mission d’information sur l’avenir de l’audiovisuel
La commission des affaires culturelles et de l’éduction de l’Assemblée nationale a élu mercredi 28 septembre, les membres de la mission d’information sur l’avenir de l’audiovisuel dont la création avait été décidée le 21 septembre. La mission d’information sera composée de 20 membres et présidée par Jean-Jacques Gautier (Les Républicains), ancien corapporteur de la loi Bachelot d’octobre 2021, Quentin Battaillon (Renaissance), « whip » de la Commission des affaires culturelles pour le compte du groupe Renaissance, est nommé rapporteur. Cette mission disposera de 6 mois pour remettre son rapport.
Revoir la réunion de la commission

Nomination des députés aux conseils d’administration des sociétés de l’audiovisuel
La commission des affaires culturelles et de l’éducation a procédé  mercredi 28 septembre à la nomination des députés aux conseils d’administration de sociétés de l’audiovisuel et du cinéma. Quentin Bataillon (Renaissance), devient ainsi membre du conseil d’administration du CNC ; Aurore Bergé (Renaissance) rejoint le conseil de France Télévisions et Béatrice Piron (Renaissance) le conseil d’administration de France Médias Monde. Enfin, Sophie Blanc (Rassemblement national) et Emmanuel Pellerin (Renaissance) intègrent la Commission pour la modernisation de la diffusion audiovisuelle. Le membre du conseil d’administration de Radio France devrait être annoncé dans les semaines qui viennent.
Revoir la réunion de la commission

Nomination des rapporteurs à la mission flash sur l’éducation critique aux médias à l’Assemblée
La commission des affaires culturelles a nommé mercredi 28 septembre les deux rapporteurs de la mission flash sur l’éducation critique aux médias. Il s’agit de Philippe Ballard (Rassemblement National), ancien présentateur de LCI, et de Violette Spillebout (Renaissance).
Revoir la réunion de la commission

image_pdfimage_print