News

Daily Insight 01/12/2022

NPA et Médiamétrie livrent leurs premiers éclairages sur le marché AVoD-FAST en France
NPA Conseil et Médiamétrie lancent un dispositif d’accompagnement sur le développement des marchés de l’AVoD et des FAST qui se proongera tout au long de l’année 2023. Dans un contexte d’accélération de la fragmentation des usages et de multiplication des offres, ce dispositif permettra de suivre la montée en puissance de l’AVoD et des FAST dans le paysage Total Vidéo par une approche approfondie permettant d’en préciser les acteurs, d’en analyser la dynamique et d’en décrypter les enjeux et défis.
Lire notre article

Audiovisuel

Xavier Niel intéressé par le rachat d’Editis et rêve de télévision
Alors que la cession du groupe d’édition Editis par Vivendi est proposée pour faire passer le rachat de Lagardère devant les autorités de concurrence, Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad, a officiellement annoncé son souhait d’acquérir la firme Editis, assure Siècle Digital. Il a fait une offre en passant par sa holding média, NJJ Médias. Selon Siècle Digital, en récupérant Editis, « le groupe Iliad et sa holding NJJ Médias deviendraient un acteur sérieux pour fonder une chaîne de télévision sur la TNT ». Les représentants de NJJ Medias, Maxime Lombardini, vice-président d’Iliad, accompagné de l’avocat François Sureau, auditionnés mardi 30 novembre par l’Arcom dans le cadre de la procédure d’appels à candidatures pour les fréquences de TF1 et M6, ont demandé plus de temps pour éventuellement présenter un dossier de candidature à une fréquence de télévision. Sans se déclarer officiellement candidat, NJJ a présenté les grandes lignes de son projet de chaîne s’il reprenait une des fréquences, rapporte Les Echos : « On peut imaginer une offre délinéarisée beaucoup plus forte que ce qui se fait aujourd’hui », face aux plates-formes américaines. L’idée serait aussi « un peu moins de rechercher la rentabilité maximale et d’investir dans la création », mais aussi « d’offrir des relations de confiance avec les producteurs indépendants et de moins privilégier la production interne. C’est un choix stratégique fort » a détaillé Maxime Lombardini.
Lire Siècle Digital et Les Echos

Warner Bros. Discovery obtient les droits de diffusion des Championnats du monde d’athlétisme
Warner Bros. Discovery, maison-mère d’Eurosport, a annoncé le 29 novembre avoir sécurisé les droits de diffusion des Championnats du monde d’athlétisme 2023 de Budapest (19-27 août) dans 45 pays. France Télévisions n’a pas encore annoncé d’accord mais diffuse historiquement la compétition en France. Eurosport / Discovery détient également les droits des Jeux Olympiques de Paris 2024, dont il a sous-licencié les droits en clair à France Télévisions.
Lire L’Equipe

France-Tunisie : TF1 rend l’antenne avant la fin de la rencontre, en croyant à un match nul
Mardi 30 novembre, TF1  pensait que l’arbitre avait sifflé la fin du match France Tunisie sur le score de 1-1. En réalité, l’égalisation d’Antoine Griezmann dans les arrêts de jeu a été annulée pour un hors-jeu. TF1 a présenté ses excuses en début de soirée, rapporte l’AFP. Le match qui commençait à 16h a été a été suivi par 8,84 millions de téléspectateurs en moyenne, pour une PdA de  61,7 % sur les 4+ et de 64,4 % sur les FRDA.. « Depuis le début de la compétition, les Bleus n’avaient jamais rassemblé moins de dix millions de fidèles » commente puremedias. Dans la soirée la soirée, le match Pologne -Argentine (0-2), a rassemblé 5,55 millions de téléspectateurs pour une PdA de 23,6 %, et de 24,5 % auprès des femmes de moins de 50 ans RDA.
Lire l’AFP dans Le Monde

Cadre juridique

La Commission européenne ouvre une enquête sur le rachat de Lagardère par Vivendi
Les autorités chargées de la concurrence de la Commission européenne ont annoncé lancer une enquête approfondie sur le rachat de Lagardère par Vivendi. Les autorités se sont données 90 jours ouvrables, jusqu’au 19 avril 2023, pour se prononcer sur le rachat de Lagardère par le groupe Vivendi, à l’issue de l’OPA notifiée à la Commission le 24 octobre, révèle Les Echos. La Commission européenne a annoncé craindre « que l’acquisition envisagée ne réduise la concurrence sur un certain nombre de marchés sur l’ensemble de la chaîne de valeur du livre » et dans l’édition de magazines « people », réduisant ainsi « la diversité, l’accessibilité et le caractère abordable des livres en langue française », affaiblissant ainsi les concurrents, relaie Les Echos.
Lire Les Echos

L’ERGA adopte sa position sur la proposition de l’EMFA en émettant des réserves
L’ERGA, qui rassemble les régulateurs nationaux de l’audiovisuel en Europe, a  adopté le 25 novembre sa position sur la proposition de la Commission européenne du règlement européen pour la liberté des médias (EMFA), visant à protéger la liberté, le pluralisme et l’indépendance des médias. L’ERGA déclare accueillir « favorablement l’EMFA et souscrire aux objectifs qu’il poursuit » tout en saluant « l’ambition de la proposition, qui couvre un large éventail de thèmes pertinents tels que les droits et obligations des fournisseurs de services de médias, la protection des journalistes et les médias de service public. » L’ERGA se félicite « de la création du Comité européen pour les services de médias, qui le remplacera et se verra confier de nouvelles responsabilités » tout en soulignant la nécessité de l’indépendance de ce Comité vis-à-vis de la Commission. « Il est essentiel que le Comité n’ait pas à demander l’accord de la Commission lorsqu’il rédige et adopte ses actes et avis et, de manière générale, dans l’exercice de ses missions. ».
Lire le communiqué de presse de l’ERGA en français

La SACD et l’Arcom s’engagent en faveur du respect des droits des auteurs
La SACD a annoncé dans un communiqué de presse publié le 30 novembre avoir signé avec l’Arcom une convention « destinée à garantir le plein respect du droit d’auteur par les opérateurs audiovisuels. » Cette convention permet à l’autorité indépendante d’accéder aux contrats des œuvres audiovisuelles et cinématographiques des auteurs et autrices membres de la SACD.  « L’Arcom aura la capacité de pouvoir vérifier que les contrats des auteurs avec leurs producteurs sont conformes aux principes du droit d’auteur à la française, et notamment du droit moral et du droit à rémunération proportionnelle ». Cette coopération constitue « un engagement important en faveur du droit d’auteur autour d’un dispositif que la loi a voulu incitatif et responsabilisant pour les diffuseurs, chaînes comme plateformes, selon lequel en cas de non-respect du droit d’auteur, l’œuvre ne peut être comptabilisée dans les obligations d’investissement de l’éditeur de services ».
Lire le communiqué de presse de la SACD

Orange envisage un recours contre l’Arcep
La directrice d’Orange, Christel Heydemann a annoncé lors de son audition devant le Sénat du 30 novembre, souhaiter déposer un « recours pour excès de pouvoir » devant le Conseil d’Etat contre l’Arcep au sujet du tarif du dégroupage, soit le prix que payent les autres opérateurs pour pouvoir se « brancher » sur le réseau cuivre historique d’Orange. L’opérateur plaide pour une hausse du prix resté figé depuis 12 ans à 12 euros par l’autorité alors que « les investissements nécessaires pour entretenir ce réseau installé il y a plus de 50 ans ne font que flamber ».
Revoir l’audition

image_pdfimage_print