Flash

Le nouveau modèle économique de la BVoD modifie les relations entre éditeurs et opérateurs

Les services de BVoD (Broadcaster Video on Demand) lancés par la plupart des groupes de télévision commerciale en Europe sont en train de se standardiser autour d’un modèle à plusieurs étages, associant une offre gratuite financée par de la publicité (les flux linéaires des chaînes, le replay et souvent de nouveaux flux de chaînes FAST) et une offre payante correspondant à un catalogue à la demande souvent plus riche et sans publicité[1]. Ce nouveau modèle économique entraîne une modification des relations commerciales entre éditeurs et opérateurs de télévision payante, avec un nouveau partage de valeur sur la commercialisation des abonnements.  

Ce contenu est réservé aux abonnés INSIGHT

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print

Tagged , , , , , , ,